Mon poids, Ma Bataille: Journal d'une future ex-obèse

10 juin 2018

Ce soir je me dévoile ... J'affronte le miroir ... J'affronte le monde.

Bonsoir tout le monde, 

 

Normalement j'avais prévue de vous postez un article sur mon évolution physique au fils des années (il arrivera dans quelques temps). Au lieu de ça, ce soir je vous poste un article avec simplement des photos de moi, aujourd'hui. Il y a quelques jours, je me suis rendue compte, que beaucoup ne comprennent pas ma démarche.

Oui je fais cette opération pour moi, oui je suis consciente des risques, oui j'ai tout essayé, oui j'ai été suivi par une diététicienne (je vous donne même ses coordonnées pour le prouvez), oui, oui et oui .... 

Et j'en ai assez d'entendre dire que je suis bien et que je devrai penser à autre chose qu'a la chirurgie. Que je ne suis pas obèse, que c'est dans la tête etc etc ... Ce soir j'ai affrontée le miroir, pour montrée à tout le monde que OUI je suis obèse. Les vêtements peuvent cachées des choses. Mais les cicatrices, les vergetures et autres douleurs chroniques, sont mon quotidien depuis près de 20 ans. 

Mon tour de taille est de 127 cm (lors des mesures prise par le chirurgien en Mars dernier), je fais 104 kilos (enfin 103 maintenant, j'ai perdue 1 kilo en route), je fais 1m68. Je transpire (beaucoup), j'ai des bouffées de chaleurs, je ne peux pas courir ni marcher trop longtemps. J'ai des douleurs articulaires quotidiennes, parfois à en pleurer, à ne plus savoir comment me mettre. 

Et après certains se demande pourquoi je suis célibataire? Si je ne me plaît pas, comment puis je plaire à quelqu'un d'autre? 

Et la chirurgie est ma dernière option ...

Voici donc mon reflet dans le miroir

20180610_194509 20180610_194525

20180610_194544 20180610_194557

20180610_194623

 

 

Toujours pas remise de mes émotions, je vais prendre un nouveau livre pour me changer les idées.

Bonne soirée à tous

XoXo

Céline.

Posté par BelliBells à 20:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]


31 mai 2018

Examens: Acte 2

Bonjour tout le monde, 

Me voici de retour, avec deux nouveaux examens de réalisés! Je vous raconte?! C'est parti :)

 

logo-acte-2-affiche

 

Gastroscopie: Check

C'était l'examen que je redoutais le plus, et à juste titre!! Mais bon comme je l'ai dis: "J'ai vu, j'ai vécu, j'ai vaincu". Le principe de la gastrocopie est de visualiser d'éventuels lésions de l'estomac, de l'oesophage et du duodénum. La gastroscopie fait partie du protocole, essentiellement pour vérifier l'estomac, et faire un prélèvement pour rechercher une bactérie. Et pour ça, rien de plus simple que d'avaler un piti tuyau!!!

Donc pour ma part, j'avais rendez-vous assez tôt le matin 8h15. L'infirmière m'as tout de suite mise à l'aise, m'as très bien expliquée le procédé de l'examen, puis m'as montrée le monstre que j'allai devoir avaler, autant vous dire que je ne fessait pas la fière. Sur ce, de deux personnes on passe à cinq: la patiente (moi), deux infirmières, la doctoresse et je suppose que le jeune homme qui est resté les mains dans le dos devait être un étudiant. 

Et la doctoresse me dis "Ne vous inquiétez pas, vous pourrez mangez tout de suite après", et moi j'avais envie de lui demander si la marmotte mettais toujours le chocolat dans le papier d'alu mais je me suis retenu. J'ai plutôt jouer ma petite blonde, avec un "Tout de suite? Même avec une anesthésie?", doctoresse se retourne et me dis "Ah parce que vous voulez une anesthésie? Vous faites comment chez le dentiste?" Alors la, comment dire, que de une: "Madame, tu ne m'approche pas avec ton monstre sans anesthésie, hein, non mais. Et deux, la dentiste ne m'approche pas non plus sans anesthésie, alors toi, même pas en rêve". Du coup, je lui ai fait plus beau smile, et oui de temps en temps il m'arrive de sourire, et la gentille infirmière est allée chercher l'anesthésique. C'est un spray, comme un spray quand on as mal à la gorge, mais en beaucoup beaucoup beaucoup plus désagréable, mais tout en étant super méga efficace. Trente secondes tout faisait dodo, sauf moi. 

Bref, pour l'examen, il faut être (a jeun off course!), couché sur le côté gauche. Perso, les infirmières, ont été au top avec moi. Oreiller pour la tête, la 'tortue pour caler le dos'. Elles m'ont parlée tout au long de l'examen. Jusque la, tout va bien. Puis il faut avaler ce foutu tuyau avec sa caméra et sa petite brocette. Le passage le plus difficile étant le fond de la gorge, avaler le tuyau tout en avalant sa salive, tout se retenant de bref, pour le coup je ne pense pas avoir de vous faire un dessin.

L'examen en lui même ne dure pas longtemps, cinq minutes. C'est la préparation et les explications qui prennent les plus de temps. Donc avec sa caméra, la doctoresse, est allée voir comment se portait mon estomac, mon oesophage et mon duodénum. Et faire un prélèvement à la recherche d'une bactérie appelée 'Hélicobactère', perso je l'ai rebaptisé 'hélicoptère', c'est moins compliquée à retenir ^^

Perso, et encore une fois, je précise que nous ne sommes pas tous égaux face aux instruments de torture, j'ai fermée les yeux et essayée de me concentrée sur autre chose, sincèrement je n'ai même pas regardée l'écran sur lequel apparaissait mon intérieur. Vers la fin, je dois avouer que les larmes me sont montées aux yeux toutes seules, tellement c'est désagréable.

Tout ça pour dire, que je fais du reflux gastro-oesophagien, mais ça ce n'est pas une surprise. Que mon estomac se porte bien, et que 15 jours après n'ayant pas de nouvelles du chirurgien je ne dois pas avoir d'hélicoptère qui se balade dans mon estomac. Je suis rentrée chez moi, j'ai dormi 4 heures, je n'ai avaler de le journée, j'ai fait une gastrite juste après et j'avais un chat dans la gorge pendant trois jours!!

En bref, j'ai vu - j'ai vécu - j'ai vaincu 

Coût: 0€ 

 

Échographie  abdomino-pelvienne: Check

Deuxième et dernier examen du mois!! Le moins traumatisant, mais légèrement douloureux quand le doc t'appuie sur les côtes comme un sauvage.

L'écho adbo-pelv, sers à examiner la rate, la vésicule biliaire, les reins et le pancréas entre autres. J'ai fais la connaissance d'un gentil docteur qui me dis: "Mais vous êtes sûre de vouloir vous faire opérer?". Ben oui, pourquoi? "Mais vous n'étes pas grosse! Vous faites combien 85 kilos". Louper 104 mais il était pas loin ^^ Après il me dis " A ben si vous voulez faire un bébinou, c'est vrai que ça aide!" Euh, comment dire ... Ben avant de faire le bébénou, il faudrai peut-être que je trouve le chérichou, mais bon :)

Bref, il m'as examinée sous toutes les coutures, en bref, et tout est ok, sauf au niveau du foie. Il souhaite que je fasse une nouvelle prise de sang et un IRM au besoin. Et sur ses bonnes paroles il est parti tel zorro sur son cheval ^^

Temps d'attente pour l'examen: 20 minutes a admirer le plafond de la salle d'examen / Temps de l'examen: 5 minutes.

Coût: 0€

 

Prochaine étape en Juin avec le cardiologue et le psychiatre. Et même si je prend les choses comme elles viennent, j'ai un peu "peur" du cardiologue parce qu'en ce moment j'ai pas mal de palpitations, donc je verrai dans quinze jours, je ne vais pas me mettre trop de pression!!

Je vous souhaite uen excellente soirée

XoXo 

Céline.

Posté par BelliBells à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2018

Mon dossier, c'est parti ...

Bonjour tout le monde, 

Après quelques jours d'absence me voici de retour. J'ai un peu hésiter avant de prendre la décision de maintenir le cap et de faire le nécessaire à la constitution de mon dossier!

Une première partie est déjà faite, je fais le point avec vous :)

 

téléchargement

 

 

Consultation dentaire: Check 

Après plusieurs semaines de tortures, je peux dire bye-bye à la dentiste. Ce n'est pas que je ne l'aime pas, au contraire elle est très gentille mais je préfère la voir de loin. Après quelques semaines de soins et une dent en moins plus tard, elle va validée ses actes et me fera mon courrier plus tard dans l'année au cas où. Car j'ai appris lors de mes consultations qu'il y a quelques risques à plus ou moins long terme sur le plan dentaire. Déchaussement dentaires, problèmes d'email, de gencives dû au carence à cause l'opération. Même plusieurs années après une chirurgie bariatrique il peut y avoir des soucis.

Coût: environ 250€ remboursés par la sécu et la mutuelle

 

Prise de sang: Check.

Le comble pour une aide-soignante c'est de ne pas supporter les piqûres. Et la vue de son propre sang! Forcément quand j'entend les mots "Prise de sang", j'ai un peu tendance à flipper. Bref, toujours est il que pour cette prise de sang à rallonge, j'ai du prendre rendez-vous plusieurs semaines à l'avance. Et être à jeun de 12 heures, moi qui me lève pour grignoter la nuit, c'est un réel défi. Et inspecteur Céline à menée sa petite enquête. Dans le labo où je suis allée ils ne font ce type d'examens que deux fois par jour. C'est 11 tubes de sang prélevés dont 4 qui doivent partir à Lyon pour des analyses plus poussées. Être à jeun 12h avant c'est pour avoir le vrai de cholestérol et de glycémie. Parfois en étant a jeun que de 8h les résultats peuvent être faussés. Niveau résultat autant s'armer de patience, délai: 3 à 4 semaines. A cause de Lyon! Donc pour moi pas de résultats partiels, je dois attendre tous les résultats avant d'avoir le courrier à la maison, le chirurgien, lui les auras au fur et à mesure.

Coût: Pour le moment j'attend la facture (problème de lecteur de CB)

 

Radio de Thorax: Check

Alors comment dire, les radios du thorax?! Ben comment se retrouver dans une position plus de bizarre tous ça pour voir mes poumons, et avec une infirmière qui insiste lourdement sur le fait d'être enceinte ou pas. Donc après avoir rassurée la madame sur le "Ou pas" d'une éventuelle grossesse, je suis retrouvée à faire l'étoile de mer, avec les coudes remontés quasiment au niveau des oreilles et le bassin collé contre la table. Après le traditionnel, "Inspiré, bloqué, respiré" ... Merci au revoir! Au suivant.

Coût: 0€ (le personnel de l'hôpital ne paie pas ce genre d'examens)

 

Consultation avec le pneumologue: Check

Ce matin, dernier rendez-vous du mois, celui avec le pneumologue. Déja en arrivant je ne savais chez qui aller puisque la gentille secrétaire avait oubliée de me donner le nom du pneumologue. Toujours est il que j''arrive, on créer un dossier, puisque c'est ma première consultation! (et oui faut un début à tout!) Et la horreur, malheur, la secrétaire me dis  "vous pouvez descendre au sous sol, passé un examen". Et la c'est le drame, non je plaisante, ou presque. J'ai donc passée une spirométrie avec volumes pulmonaires et résistances. En moins barbare, j'avais le nez bouché et un petit système avec un tuyau dans la bouche. L'objectif, respirer normalement puis prendre une looooongue inspiration et faire une loooooongue expiration, et enfin l'inverse une inspiration et une expiration brusque. 

Puis retour dans la salle d'attente, là je vois le pneumologue qui passe avec un dossier dans la main et va dans son bureau. Deux minutes plus tard, il ressort de son bureau pour annoncer mon nom, forcément comme ça c'est plus pratique! Bref dix minutes, les questions de bases et une oscultation express des poumons plus tard, pour lui tout est ok, pas besoin de plus d'examens.

Coût: 60€ (en attente de remboursements)

 

Et voila pour la première partie du parcours du combattant, prochaine étape en Mai avec écho-abdomino-pelvienne et la gastroscopie.

Je vous souhaite une excellente fin de journée!

XoXo 

Céline.

Posté par BelliBells à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2018

Ça commence aujourd'hui ... Leur combat contre l'obésité

Hier dans l'émission de France "Ca commence aujourd'hui" le thème abordé était ... Leur combat contre l'obésité. En attendant la vidéo complète, je vous laisse découvrir quelques extraits :)

 

Posté par BelliBells à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2018

Chirurgie de l'Obésité, les démarches

Il est temps de rentrer dans le vif du sujet!!! Les démarches :)

 

20180408_183003

 

 

 

Avant toute chose, il faut savoir que le processus est long. Entre six mois et un an après le premier rendez-vous avec le chirurgien. Vous ne pouvez pas appelez, et dire "J'aimerais un rdv". Tout protocole de chirurgie commence par la réunion d'information. C'est donc la première étape. 

Une réunion d'information d'environ deux heures, où le chirurgien nous explique tout le protocole pré-opératoire, l'intervention en elle-même puis le long chemin après l'opération. Mon chirurgien le Dr Keller, n'opére en théorie que les "gros obèses", mais il accepte aussi d'opérer des gens avec des IMC inférieur à 40, mais avec des problèmes associés, pour moi il s'agit des douleurs chroniques, d'essoufflements et surtout lié au faite que j'ai des problèmes de poids depuis mon enfance.

Il nous as expliqué qu'en France, rare sont encore les chirurgiens qui posent des anneaux gastriques. Pour lui, la sleeve est un "effet de mode" comme l'était l'anneau gastrique et qu'à long terme le by-pass est plus efficace. Il nous as également parlés des risques entre 0.1 et 0.3% des complications post-opératoires. Le service du Dr Keller, à reçu en 2014 un prix d'excellence pour sa prise en charge de la chirurgie de l'Obésité. C'est ça, et des avis d'autres personnes opérées par ce chirurgien qui m'ont poussée à me lancer.

Nous avons également eu la chance de parler avec une femme que le chirurgien à opérée, d'abord d'un anneau puis d'un by-pass, cette dame à perdu plus de 60 kilos et vis une vie parfaitement normale, sans contrainte.

Je pense que le fait de commencer le protocole par la réunion permet déjà de "faire un tri" si je peux dire. Si le processus est aussi long, c'est pour une bonne raison. Il faut bien y réfléchir, ce n'est une opération anodine, d'ou les "contraintes" du protocole.

Après la réunion, il faut "digérer" toutes les informations. J'ai ensuite pris rdv avec le Dr Keller, et le processus est en marche ... Et les prochaines semaines seront bien remplis!!

Avant que mon dossier passe en commission du staff du chirurgien, puis devant le médecin de la CAF, il faut que j'aille plein de spécialiste, vous êtes prêts?! C'est parti ;)

J'ai donc rendez-vous avec ...

Une dentiste -> en cours 

Pour une prise de sang -> RDV le 18 Avril

Pour une radio du thorax -> RDV le 19 Avril

Un pneumologue -> RDV le 23 Avril

Une écho abdo pelvienne -> RDV le 15 Mai

Pour une gastroscopie -> RDV le 16 Mai

Un cardiologue ->RDV le 18 Juin

Un  psychiatre -> RDV le 26 Juin 

Une nutritionniste -> RDV le 26 Juillet

 

Et oui, rien "que" ça ^^ Une fois tous les examens passés, et une fois que le centre nutritionnel à donné son accord, il faut reprendre rdv avec le chirurgien, et que le dossier passe en commission. Encore un peu d'attente donc avant d'être opérée ;)

L'aventure ne fait que commencer :) 

Si vous avez des questions n'hésitez pas, je garde tout mon dossier dans une pochette pour être certaine de ne rien oublier :D

XoXo

Céline.

 

Posté par BelliBells à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La puissance des mots ...

Bonjour à tous et toutes, 

Aujourd'hui je vous propose un nouvel article, avant de parler vraiment des démarches. Aujourd'hui j'ai envie de vous parlez de la puissance des mots. 

 

0758

 

 Je suis quelqu'un de très sensible aux mots, mais je n'ai pas toujours été comme ça. Avant j'avais une carapace, que j'ai toujours d'ailleurs, et les mots ricochait dessus sans trop m'atteindre. Mais avec les temps, à force d'entendre encore et encore les mêmes réflexions, cette partie de ma carapace c'est fissurée et chaques remarques est un coup de poignard en plein coeur.

Et pas seulement sur le plan professionnel ou amical, sur le plan personnel aussi.

Certaines personnes pensent bien faire, en lançant des piques de temps en temps, mais personnes ne réagit de la même manière aux paroles. Cela explique peut-être aussi pourquoi je me suis tellement renfermer sur moi-même et que je me dénigre si souvent.

Mais comment se sentir femme quand on a grandit avec 'la grosse' ou encore 'schpak', comme surnom. Comment être femme quand après la première consultation mon gynécologue me dis "Vous savez Weight Watchers' fait du miracle pour des filles comme vous.' Et j'en passe et des meilleurs.

Nous vivons actuellement dans un société où il faut rentrer dans un moule. Mais le monde ne serait-il pas monotone si tout le monde était beau (belle), riche, mince et riche. Mon père dis souvent "Il faut de tout pour faire un monde". 

Alors pourquoi juger la personne trop ronde, la personne trop maigre, la personne avec des tatouages ou des piercing, etc etc ... Faites preuve d'indulgence, essayez de comprendre la personne en face de vous. Vous savez les personnes obèses ne mordent pas, nous sommes des humains comme les autres, pas de bêtes de foires.

Et si c'était vous qui étiez pointés du doigt? Et si on vous regardait de travers dès que vous sortez et faites quelque chose?

Quel serait votre réaction?

Indulgence, communication & Tolérance

XoXo 

Céline.

Posté par BelliBells à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2018

Chirurgie de l'Obésité: Solution de facilitée VS Opération trop risquée

Chirurgie de l'Obésité: Solution de Facilitée VS Opération trop risquée.

before-you-build-you-must-have-balance-1090x613

 

 

Celles et ceux qui sont déjà passés par la chirurgie de l'obésité, ont sûrement eu à faire avec ces remarques. Celles et ceux qui sont en pleines démarches ou en pleines réflexions sur l'opération ont ou vont sûrement les entendre.. Moi la première, d'où cet article qui me trotte dans la tête depuis quelques jours.

Quand on parle "Opération de l'Obésité", j'ai l'impession que très souvent deux "clans" s'affrontent. Alors, ok, ma famille me soutient (beaucoup!), mes amies aussi, mais depuis que j'ai annoncée vouloir me faire opérer j'ai très souvent eu les mêmes réactions. Soit les gens trouvent que c'est la solution de facilité, soit au contraire trouve l'opération trop risquée (ma grand-mère la première!), alors voici mon point de vue sur la chose, puisque je suis concernée.

Je ne pense pas qu'on puisse dire à quelqu'un que c'est la solution de facilité. Personnellement, mon parcours à été: régime, WW, 90 Body challenge, arrêt des sodas et grignotage en dehors des repas, reprise du sport (aquabiking, marche), suivi diététique et nutritionniste. Donc quand j'entends ça, forcément ça fait grincer des dents. Parce que "NON" je ne choisi pas la facilité, "OUI" j'ai déjà tout essayé. "Facilité" et "Risque" se retrouvent sur la même balance.

Rien n'est jamais facile dans la vie, choisir de se faire opérée n'est pas facile. C'est une décision mûrement réfléchi. Il n'est jamais facile de prendre se genre de décision, mais il faut voir les choses sur le long termes. Dans quelques mois, je pourrai refaire des choses que je ne fais plus depuis des années et des années. C'est une décision prise pour ma qualité de vie et mon bonheur personnel.

D'un autre côté, oui j'ai pleinement conscience des risques. Mais quelle opération ne l'est pas? A la moindre anesthésie générale, vous prenez le risque de ne pas vous réveillez. Vous prenez le risque d'avoir des complications. Bref, tout est risqué. Mais pareil dans la balance il faut prendre en compte la qualité de vie et l'épannouissement personnel.

Certains pensent peut-être (à tord) que l'on joue l'opération à pile ou face, mais c'est une décision à la fois difficile mais très libératrice à prendre. Parce que "NON" je ne cède pas à l'effet de mode et "OUI'" j'ai pleinement conscience du risque, et du fait de devoir prendre des médicaments à vie. Mais vous savez quoi?! Des médicaments, j'en prends déjà quasi-quotidiennement pour mes douleurs, donc à choisir entre dafalgan codéiné et vitamines ... Je ne vais pas vous faire de dessin!

Et puis avant de juger, prenez le temps de discuter avec la personne :)  Le soutien est primordial dans cette démarche. Un peu de positivité dans ce monde toujours de plus en plus négatif ;)

:p

Posté par BelliBells à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2018

A cœur ouvert

Bienvenue à celles et ceux qui me suivent!! J'espère que le blog et sa page FB vous plairont!! Si vous avez la moindre question, ou suggestion, n'hésitez pas je suis quelqu'un de très ouvrte!! Je ne mords pas ;)

Avant de passée au sujet du blog, il faut faire un petit flashback, pour bien comprendre le pourquoi du comment de la chose!!

 

ob_65b1e3_1900-600x420

 

 

"Maman disait toujours, la vie c'est comme une boite de chocolat", citation de Forrest Gump! Pourquoi elle me vient elle à l'esprit, non pas à cause du chocolat, enfin quoi que ... (Maman?!) Mais plutôt parce qu'elle dit toujours que j'ai toujours été "légèrement" au dessus des courbes. Vous savez cette courbe poids/taille dans notre carnet de santé?! Et bien dès le début j'étais au dessus, et oui. De plus, rajouter une grande part de génétique, ce à quoi je répond souvent à ma mère, "Tu peux rassurer Papa, je ne suis pas la fille du facteur!", et ça vous donne le duo gagnant.

Enfant et adolescente, je me souviens pas d'avoir pu mettre des habits de mon âge. Vers l'âge de 12 ans, je devais mettre faire une taille 38, si ma mémoire est bonne. En tout cas, je me suis rarement habillée dans les rayons "Filles", on allaient directement dans le rayons "Femmes". Forcément, j'étais rarement à la mode, mais je n'en ai pas souffert plus que ça. Mais au fils des années je me suis très vite trouver une couleur (au grand désespoir de ma soeur!) ... le noir.

Vous savez ce dont on souffre le plus, ado, ce sont les moqueries des autres camarades. Mon chirurgien le Dr Keller à été choqué quand il à lu dans mon questionnaire, les "petits surnoms" que "mes camarades" me donnaient. Il y a eu 'la grosse', 'la baleine', 'le thon', 'la moche' et j'en passe et des meilleurs. Des surnoms qui m'ont poursuivit de nombreuses années. Mais dans mon adolescence j'avais, ce que j'aime appelé, la voix de la raison sur mon épaule. C'était ma tante, elle trouvait toujours les bons mots pour me remonter le moral, elle était cash, sans filtre, et je l'adorai. "Sois fière de tes formes! Au moins le jour au tu ou aura un mec il aura de quoi tripoter" Merci tata <3

Puis la vie, décide de nous mettre l'épreuve, et chacun gère le deuil et autre, à sa façon. La mienne depuis toujours c'est en mangeant. Et encore manger, je crois que ça reste soft, certains diraient 'goinfrer" ou "bouffer". Mais au fils des années, et des épreuves, c'est devenu compulsif. Je pouvais manger tout le contenu de mon frigo en moins de deux, et attention certains mélange étaient assez "violents". Je pouvais passer du sucré au salé, et inversement, en un rien de temps. Saussison, puis nutella, puis re saussison, ou autres. Il fallait absolument que je mange.

Et j'ai découvert il y a peu, et c'est un sujet dont on parle peu, voir pas du tout, ce sont les TCA (les troubles du comportement alimentaires) chez les obèses, parce que oui on peut être obèse et être anorexique et/ou boulimique. Personnellement, j'ai été les deux. Et oui, difficile d'imaginer une personne de 104 kilos être anorexique, et pourtant, j'ai eu une période où je n'arrivait pas a avaler d'aliment solide. Pareil pour la boulimie, j'ai eu des périodes où je mangeais tout et n'importe quoi jusqu'à m'en rendre malade, mais sans aller jusqu'à vomir.

Et entre ces périodes, il faut prendre en compte les premiers émois amoureux. Ah lala, vaste sujet pour moi, mais aussi douloureux. Tous les "hommes" que j'ai fréquentés, avaient honte d'être vu en public avec moi. Sauf mon premier petit-copain. Tous les autres, il fallait absolument se cacher, ne surtout pas être vu en public ensemble, surtout pas!! On ne s'est jamais ce que les gens pourrait penser. Du coup, je n'ai plus eu de relation "normal" depuis mes 18 ans. Et je vais en avoir 32 ans cette année. Je ne sais plus ce que ça fait d'être draguer, d'être invitée au resto, de marcher main dans la main dans la rue avec un homme. Bref, toutes les étapes normales dans la vie d'une femme.

Et puis quand vous pris tout ça dans la gueule, il faut rajouter le regard et souvent le jugement des autres. Alors là, qu'est ce que c'est facile de juger sans savoir. C'est pourquoi je suis quelqu'un de très ouverte, dans la mesure du possible je ne juge pas sans savoir le pourquoi du comment de la chose, avant. Je vais vous racontez deux "anecdotes" vécut aux cours des dernières années.

A l'époque je vivait de nouveau chez mes parents, nous sommes allées faire les courses et pendant qu'ils emballaient les courses, je suis allée me chercher une Morissette parce que je m'étais lever tard ce jour là, je n'avais donc pas mangée à midi. Je m'assois sur un banc, en attendant mes parents, et là un homme d'un certain âge s'arrête devant moi, il tenait un petit chien en laisse, et lui dis "Regarde là, l'autre, en train de se goinfrer". Plus récemment, je suis allée à la boulangerie (à pied, ce qui est déjà un exploit en soi pour moi) quand une voiture s'arrête à ma hauteur, et le conducteur commence à m'insulter "T'es moche, sale grosse". Merci les gens, je n'en demandais pas tant.

Donc aux fils des années, lassée des regards, et autres remarques, je me suis renfermée sur moi-même. Depuis quelques temps, j'ai des soucis de santé, des problèmes de dos, qui me gâche la vie. Du coup ma routine c'est maison/boulot/dodo. Je ne sort que quand c'est réellement nécessaire. Je ne supporte plus la foule, je ne supporte plus le regard des gens, peur d'être jugée sous mon physique, ma façon de m'habiller ou encore le regard des gens quand je mange en public (surtout quand je suis seule).

Mais je me suis suis récemment rendu compte, que l'on avait qu'une vie. A l'époque, j'était joyeuse, j'adorais sortir, faire la fête, j'étais féminine (afin il fut un temps), et ce temps là me manque. Et après de nombreux régimes aussi divers que varié, après des nombreuses pertes de poids pour finalement tout reprendre avec des kilos en plus, j'ai décidé qu'il était temps de faire de faire quelque chose.

La danse me manque, aller à la piscine me manque, courir et faire la folle avec mon neveu et ma nièce me manque. Marcher sans être essouffler au bout de trois pas me manque, ma féminité me manque, ma folie me manque, mon ancienne moi me manque.

Je sais que mon parcours ne sera pas simple, bien au contraire, je sais aussi que certain(s)e ne comprennent pas ma démarche, mais pour la première fois depuis très très longtemps je suis optimiste, je fais quelque chose pour moi. Et j'essaie de me visualisée avec 45 kilos de moins, et je me pose tout un tas de questions. Mais tout ira bien, pourquoi je le sais?! 

Parce que je suis bien entourée! Ma famille et mes amies me soutiennent, et je n'ai besoin que de ça. De soutien, pas de négativité. Oui j'ai bien compris les enjeux d'une tel opération, les conséquences aussi, mais je suis forte, j'y arriverai. Je me pose encore 10 000 questions le soir avant de m'endormir, mais je vais prendre le risque. Je veux prendre le risque de me retrouver, de pouvoir jouer avec ma nièce et mon neveu, de pouvoir marcher, et pourquoi pas courir. Prendre le risque de reprendre la danse, d'aller à la piscine et qui sait peut-être d'enfin rencontrer un homme bien. 

A coeur ouvert, 

Céline.

Posté par BelliBells à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2018

Mon poids, ma bataille ... Une histoire

Bonsoir à tous, 

Ceci est la première page d'un livre, que j'espère être celui d'une nouvelle vie. Pour ceux qui ne me connaissent pas je vais faire une petite présentation

 

Prénom: Céline 

Âge: 31 ans

Situation personnelle: Célibataire (avec un chat ;) )

Situation professionnelle: Aide-Soignante

Localisation:  Alsace (Bas-Rhin)

Poids: 104 kilos - Taille: 1m67

IMC: 37.3 soit en obésité sévère

Nombres de kilos à perdre: environ 45

 

les-premices-d-un-nouveau-chapitre-de-ma-vie-23582768

 

 

Actuellement j'en suis au tout début de ma démarche, c'est pourquoi j'ai eu l'idée (un peu folle peut-être) de créer ce blog. Le but est de partager mon expérience, mes coups de coeurs, mes coups de gueules, avec vous. Pourquoi?! Peut-être pour aider et montrer, que non ça n'arrive pas qu'aux autres.

Le chemin à été long, plus de 20 ans de surpoids, et le sera encore, mais pour la première fois depuis longtemps je peux dire que je suis optimiste, que je crois en moi, et que je peux le faire!!

Alors vous êtes prêts à partager cette aventure avec moi?!

P.S: Ayant actuellement du mal avec mon reflet dans le miroir il m'est encore difficile de poster une photo récente de moi, mais promis je vais prendre sur moi pour vous dévoilez mon visage :)

Posté par BelliBells à 20:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]